Recommandations de la Filiale d’Echocardiographie de la Société Française de Cardiologie sur la pratique de l’échocardiographie en 2010

Modifié le : 03/11/2014

Des recommandations de bonne pratique pour l’échocardiographie. Pourquoi ?

Eric Brochet 

Président de la Filiale d’Echocardiographie de la Société Francaise de Cardiologie
Depuis son introduction il y a plus de 30 ans, l’échocardiographie est devenue la principale technique d’imagerie non invasive en Cardiologie. Facilement disponible, peu coûteuse et  aisément  répétable, l’échocardiographie a connu  ces dix dernières années des  évolutions technologiques majeures et une diversification de ses applications. Parallèlement, les efforts de formation (mise en place des DIU, formation continue)  et la miniaturisation des matériels ont été déterminants pour renforcer son apport diagnostique et son impact décisionnel en pratique cardiologique.

L’échocardiographie est devenu à l’heure actuelle un outil incontournable dans de nombreuses   situations cliniques. Les conclusions de cet examen ont des conséquences importantes  et parfois immédiates pour la prise en charge des patients. Néanmoins, les performances de l’échocardiographie sont étroitement liées à  la façon dont cette technique est utilisée et au  niveau de formation de l’opérateur. La large diffusion de l’échocardiographie ne doit en aucun cas  s’accompagner d’une utilisation moins rigoureuse de cette technique (...)
 

Icone pdf Intégralité de l'éditorial

Fichier pdf de la recommandation

JESFC 2018 - Appel à Communcations
 

Actualités

Les calcifications au cœur des accidents cardiaques

Les facteurs de risque de l’athérosclérose sont bien identifiés tels que le tabagisme ou l’hypercholestérolémie...
Jean Ferrières (Toulouse)

En savoir plus