La Société Française de Cardiologie est de plus en plus sollicitée pour donner un avis autorisé dans des domaines divers de la spécialité. Ces avis, émis sous forme de recommandations, ont pour objectif de tracer des lignes de conduite correspondant à l'état actuel de nos connaissances. Ces références engagent fortement notre société pour les répercussions qu'elles peuvent avoir dans la pratique médicale quotidienne, et par l'utilisation qui peut en être faite par les autorités ministérielles, administratives ou judiciaires.

En complément des recommandations, la SFC publie et met en avant divers publications et documents vous permettant d'être tenu informé des avancés en cardiologie (revues ACVD et AMCVP, fiche patient, newsletter de registre ...).

Type
Image
SFC - Recos Prise en charge de l’infarctus du myocarde après la phase aiguë - 2001
Société Française de Cardiologie
Recommandations

La prise en charge de l’infarctus du myocarde après la phase aiguë - 2001

La Société française de cardiologie a souhaité publier des recommandations concernant la prise en charge de l’infarctus du myocarde (IDM) après la phase aiguë, car c’est une affection fréquente, et qui nécessite la mise en oeuvre de nombreuses mesures. On estime classiquement qu’il y a, en France, chaque année, environ 100 000 victimes d’IDM.

Lire plus
Image
SFC - Recos Indications du défibrillateur automatique implantable ventriculaire 2000
Société Française de Cardiologie
Recommandations

Indications du défibrillateur automatique implantable ventriculaire - 2000

Depuis la première implantation du défibrillateur ventriculaire par Mirowski et coll. en 1980 pour traiter des troubles du rythme ventriculaires graves [1], de nombreux travaux incluant des études randomisées ont démontré son utilité dans la réduction de la mortalité subite et de la mortalité totale tant pour la prévention primaire (MADIT, CABAG-PATCH, MUSTT) que secondaire (AVID, CIDS, CASH). Ainsi, l’étude AVID [2] a montré que le défibrillateur implantable est supérieur au traitement antiarythmique pour prolonger la survie des patients qui ont survécu à des troubles du rythme ventriculaires malins.

Lire plus
Image
SFC - Recommandations : Formation des coronarographistes, engioplasticiens, orgnaisation et équipement des centres
Société Française de Cardiologie
Recommandations

Recommandations sur la formation des médecins coronarographistes et angioplasticiens, l’organisation et l’équipement des centres de coronarographie et d’angioplastie coronaire - 2000

La prévalence des maladies cardiovasculaires notamment coronaires demeure élevée en France. Pour y faire face, notre pays s’est doté d’un réseau de soins efficace incluant les médecins généralistes et urgentistes, les cardiologues, les moyens de transports médicalisés et de nombreuses unités d’hospitalisation publiques et privées.

Lire plus
Image
SFC - Recos Formation des médecins coronarographistes et angioplasticiens, l’organisation et l’équipement des centres de coronarographie et d’angioplastie coronaire - 2000
Société Française de Cardiologie
Recommandations

La formation des médecins coronarographistes et angioplasticiens, l’organisation et l’équipement des centres de coronarographie et d’angioplastie coronaire - 2000

La prévalence des maladies cardiovasculaires notamment coronaires demeure élevée en France. Pour y faire face, notre pays s’est doté d’un réseau de soins efficace incluant les médecins généralistes et urgentistes, les cardiologues, les moyens de transports médicalisés et de nombreuses unités d’hospitalisation publiques et privées. L’évaluation de l’état cardiaque et coronaire par cathétérisme artériel et par angiographie sélective a pris une part croissante dans l’appréciation du pronostic de ces affections. L’angioplastie coronaire est devenue la méthode de revascularisation la plus employée dans le monde.

Lire plus
Image
SFC - Recos Prise en charge des USIC 1999
Société Française de Cardiologie
Recommandations

Prise en charge des urgences cardiologiques - 1999

Qu’elles soient coronaires, hémodynamiques, rythmiques ou de toute autre origine, les pathologies cardiovasculaires survenant dans un contexte d’urgence constituent une menace vitale immédiate et constante. Elles requièrent des moyens diagnostiques et thérapeutiques spécialisés, relevant pour une très grande part de la seule compétence des cardiologues, coronarographistes, rythmologues et échocardiographistes.

Ce constat ne minimise pas la contribution, essentielle pour la sécurité des patients, qui est apportée par les urgentistes, les réanimateurs et les responsables des services d’imagerie non exclusivement cardiologiques. La spécificité de prise en charge des problèmes cardiologiques comme la fréquence élevée de ces urgences adultes confèrent un rôle particulier aux structures cardiologiques chargées de leur accueil, de leur diagnostic et de leur traitement.

Lire plus
Image
SFC - Recos L’électrophysiologie diagnostique et interventionnelle, la stimulation cardiaque permanente et la défibrillation automatique implantable - 1999
Société Française de Cardiologie
Recommandations

L’électrophysiologie diagnostique et interventionnelle, la stimulation cardiaque permanente et la défibrillation automatique implantable - 1999

Les progrès importants effectués lors des récentes décennies dans la compréhension des arythmies, dans leur évaluation et leur thérapeutique se sont poursuivis au cours des dernières années avec l’électrophysiologie interventionnelle et la défibrillation cardiaque. Il est donc apparu souhaitable de réactualiser les recommandations publiées par la SFC en 1994 (Arch Mal Coeur 1994 ; 87 : 1213-24).

Lire plus